Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


Rallye de Gagnoa 2010, I had a Rally in Africa...

Publié par le Copilote Masqué sur 9 Avril 2010, 15:27pm

Catégories : #Rallye : Côte d'Ivoire

Garconnet1.jpeg.JPGJe me souviens, c'était en septembre 2003, notre première victoire à Jean Louis et à moi à Gagnoa et l'année de notre premier titre national d'ailleurs, nous l'emportiions alors au volant d'une Mitsubishi Galant VR4 ! Le Rallye du Fromager était déjà un Rallye rapide, exigeant et éprouvant, mais au delà de la fatigue, de la mécanique torturée et de l'adrénaline accumulée, ce qui farppait le plus à chaque fois que nous faisions le déplacement, c'était la foule, la foule de spectateurs massés au bord des spéciales ou en ville; Oh, non pas que les autres villes Ivoiriennes en soient exemptes, non, non, c'est plutôt du côté de la qualité de ces spectateurs qu'il fallait chercher que de la quantité...
Et tous ceux qui ont, un jour, couru à Gagnoa vous le diront, c'est une foule d'enfants et d'adolescents exhubérants et extravagants qui se masse le long de vos passages, se noie dans votre poussière, rugit dans vos pétarades et au final forme une véritable marée humaine qui ondule au gré des passages, tantôt simple clapot, parfois déchainée, souvent tempêtueuse et alors la Hola devient aussi audible que visible et même les coquilles anti-bruit de votre Peltor ne peuvent plus endiguer plus longtemps ce flot et vos oreilles s'emplissent alors de ce roulement humain qui couvre les accés rageurs de votre moteur !!!
Vos bras ne sont plus que chair de poule, vos tympans palpitent et vibrent et l'Adrénaline se répand alors en vous comme si le barrage de la raison et de la concentration venait de céder, laissant votre corps envahi et ravagé par cette émotion.
20090313-DSC 0411
Oui, Gagnoa, c'est avant tout ça, et, nul doute que cette année le flot en aura emporté plus d'un bien au delà de ce qu'il pensait faire, ce n'est pas Soum qui vous dira le contraire je pense, victime malgré lui de son succés, victime malgré lui de cette foule, si unique, si particulière, si généreuse, si impitoyable, retour donc sur ce week end du 12 - 13 & 14 mars derniers, pour un Rallye fou, fou, fou !

Vendredi 12 mars 2010, 20h00, début à Gagnoa des vérifs administratives et techniques et le moins que l'on puisse dire c'est que le plateau n'est pas épais, dommage, c'est un des Rallyes phare de la saison et pour le coup, parmi les absents, on note Phillipe Garcia tout d'abord, le copi de Soum est à Bamako sur un chantier et ne sera pas dispo ce week-end, rageant, Christian Tribout le remplacera donc à droite au pied levé, d'autant plus facilement que Marc Molinié ne peut non plus effectuer le déplacement avec son Evo 7, Christian est donc dispo, Eric et Chantal Pagès sont eux forfaits pour cause de Rallye des Causses, leur Evo 6 est en effet déjà en Belgique chez Guy Colsoul en attendant ce RDV du Championnat de France, une grande aventure dans le grand bain qui mobilise on s'en doute leur énergie et leurs moyens !, Pascal Brossier est aussi manquant à l'appel avec son Evo 6, chez les Subaristes, Cyril Bottari et Nicolas Leparlouer ne seront pas de la partie non plus, Pipo Breste n'alignera pas non plus son Impreza Gt, quant à la N12 de Fané Bakary, c'est pour le coup l'Arlésienne...
En deux roues motrices c'est encore plus simple puisque Frédéric Nobou est le seul à avoir fait le déplacement avec sa Toyota Twincam.
Dans la zone des vérifs on peut donc croiser l'Evo 9 de Soum et Christian, l'Evo 6 de Gilles Pulvéric et Cissé Asta Rosa, l'Evo 5 de Kévin Ligonnet et Marie Dufils, la Mitsubishi Galant Vr4 de Gary Chaynes et William Farhat, l'Evo 8 d'Ali Jaber et Nino Zarour, la Subaru Impreza Gt de Philippe Vitellaro et Sandra Ott, la Subaru N10 de Christophe Servant et Alexis Tangalakis et la Toy Twincam de Fred Nobou et Bamba Gamalo. La nuit s'étirera lentement, chaudement, de briefing en vérifs, RDV le lendemain matin pour la mise en parc fermé et la présélection...

Samedi 13 mars 2010, 7h00, nous sommes debouts depuis un moment avec Amaury (GMV Rallye) qui a fait le déplacement depuis Mauguio (34) pour venir assurer l'assistance de Christophe sur ce Gagnoa et nous descendons la Sub N10 pour la mise en parc et la mise en place de l'assistance.
Puis, rapidement, la zone assistance commence à bruisser et s'activer, pleine de mécanos affairés, d'observateurs impatients, de gamins curieux et d'équipages anxieux; rien que de très normal me direz vous pour un samedi matin à Gagnoa jour de Rallye, l'air est déjà sec et chaud (27°C), la température sera un facteur important une fois de plus.
20090313-DSC_0188.jpg 
9h00, départ en convoi pour la Présélection et le début des affaires sérieuses, chaque équipage retrouve le cocon intime de sa voiture et de dérouler ses chances, ses doutes ou ses stratégies, le temps de ce roulage au travers de la Cité du Fromager.

Présélection :

Le premier à entrer en oeuvre sera Fred Nobou sur sa Toyota Twincam, 20090313-DSC_0255.jpgpas de surprises, sur ce tracé très rapide la Toy, seule deux roues motrices du parc décrochera la dernière place, il sera devancé dans cet exercice par Ali Jaber et sa nouvelle Evo 8 qui découvre au fil des kilomètres tout le potentiel de sa voiture, les deux Subaru Impreza de Philippe Vitellaro et Christophe Servant se retrouvent 5èmes ex-aequo de ce circuit, prudents et pas vraiment désireux d'ouvrir la piste lors de cette première étape ! 
Au jeu du chat et de la souris pour l'ouverture, Kévin Ligonnet est venu prudemment se placer en 4ème position, en embuscade, juste au càs où, Gary Chaynes déjà survolté amène sa Galant VR4 au milieu du paquet des Evos avec une superbe 3ème place, Gilles Pulvéric 20090313-DSC_0520.jpgtente sa chance crânement et enlève le meilleur temps, l'Evo 6 rouge de Gatmo Motorsports aura donc la lourde responsabilité d'ouvrir pour les copains et de commencer le balayage en règle de la latérite, le sort en est jeté, et ce n'est pas Soum, auteur d'un superbe passage à seulement une seconde de Gilles qui lui contestera cette place, d'autant plus que le Champion de Côte d'Ivoire en titre se lancera à la fin de son parcours dans une série de donuts plus impressionnants les uns que les autres, pour, au final, finir par casser un cardan, du moins le pensera-t-on dans un premier temps avant que le verdict de l'assistance ne soit plus pessimiste et n'oblige le pilote de l'Evo 9 à procéder à une réparation de fortune sur sa boîte de transfert, ce Gagnoa commence donc mal pour le leader et les minutes seront longues et la tension intense sous la bache d'assistance.
20090313-DSC_0614.jpg
 

Etape n°1 :

Mise en action rapide, 12h00, une trentaine de kilomètres de liaison à avaler pour s'élancer sur l'ES1, et dès cette première section (6 ES) un équipage va créer la surprise. Soumaoro Moriféré étant le leader naturel et incontesté depuis 4 saisons, les yeux étaient rivés sur son Evo 9, son challenger évident depuis sa saison dernière et les quelques scratchs qu'il avait réussi à lui arracher était Kevin Ligonnet et son Evo 5, on s'attendait donc à voir ces deux là se marquer à la culotte en jouant la course devant, Gilles Pulvéric avait à coeur de chasser, enfin, le chat noir qui le poursuit depuis quelques temps et la bonne santé actuelle de l'Evo 6 laissait penser qu'il serait également aux avant postes en surveillant comme le lait sur le feu Gary Chaynes et sa Galant VR4 !
Mais un pilote n'emportait pas les faveurs des Bookmakers au départ et se retrouvait dans le rôle de l'outsider, potentielle surprise mais pas favori, il s'agissait de Christophe Servant et de sa Subaru N10. Enduro-Assinie---Mai-2008-0384.JPGEt la surprise sera au rendez-vous, Christophe signe d'entrée de jeu le scratch reléguant Soum à 22" ! Gilles est bien présent à deux secondes de l'Evo 9, suivent Philippe Vitellaro, Gary Chaynes, Kévin Ligonnet qui passe totalement au travers, Ali Jaber et Fred Nobou, le tempo est donné et le chef d'orchestre est en train de jouer une partition que nombre de nos musiciens n'avaient pas travaillée, l'effet de surprise est total et les spéciales à venir ne feront que confirmer la tendance, à la fin de cette permeière section Christophe et Alexis sont en tête d'une minute et dix huit secondes sur Soum et Christian qui se battent avec leur Evo 9 plus vraiment intégrale, Gilles et Asta sont troisièmes à 16" de Soum, Kévin et Marie, ankylosés par le but qu'ils se sont fixés, ramener la voiture à l'arrivée après la déconvenue du Bandama dernier sont quatrièmes à déjà 3 minutes et 23 secondes du leader, Gary et William se hissent à la cinquième place avec malgré tout un magnifique 3ème temps dans l'ES2, Ali et Nino améliorent leur toucher de piste au fil des kilomètres et pointent à 19" de la Galant VR4, Fred et Bamba sont septièmes et Philippe et Sandra, sous le coup d'une pénalité de pointage se retrouvent en huitième place !
Lors de la section 2, Soum, jamais aussi dangeureux que lorsqu'il est acculé, tape le scratch d'entrée de jeu dans l'ES7, Gilles et Kévin le suivent dans la même seconde tous les deux, Christophe n'est que 4ème, on se dit alors que les choses vont retrouver leur place habituelle et que l'incendie est circonscrit, que nenni, le pyromane et sa Sub N10 relance la donne dans cette partie de poker folle et réalise le second temps de l'ES8 derrière Kévin, Gary magnifique 3ème joue une partie éblouissante Enduro-Assinie---Mai-2008-0444.JPG, Soum est 4, Gilles 5, et puis, Christophe scratche à nouveau dans l'ES9, talonné par Gary à deux secondes, Gilles reste au contact marqué par Kévin, Soum semble impuissant face à ce déferlement, les spectateurs que nous sommes s'attendent désormais à tout, la Sub srcatchera à nouveau dans l'ES10 et 11, l'ES12 sera enlevée par Soum, Christophe est second pour 8", Gilles est troisième à 13", ses trois là se sont livrés sans compter et sans limite et l'état des organismes à l'arrivée de cette ultime ES de la journée en dit long sur ce qui s'est passé entre eux là bas, en brousse, Gilles titube et tombe en sortant de la voiture, il cherche vainement de l'air à inspirer, le visage marqué il ne pourra s'exprimer qu'après de longues minutes, Christophe, guère plus vaillant ira s'évacuer sous une paillotte, quant à Soum et Christian les visages sont marqués et douloureux, on sent que la bataille contre cette voiture rétive a été ultime par moment, le soleil couchant et la poussière fine et lente à retomber verront un à un tous ces équipages rentrer au fur et à mesure et raconter Leur histoire, leur enfer à eux, il fait 41°C, ils savent qu'ils ont passé le permier cap et que la journée de demain sera au moins aussi dure.
Au terme de cette étape, Christophe Servant et Alexis Tangalakis sont les leaders du Rallye avec leur Subaru N10, Soumaoro Moriféré et Christian Tribout ont amené leur Evo 9 Enduro-Assinie---Mai-2008-0159.JPGà la seconde place à 1'44" du leader mais ne seront pas autorisés par le collège des commissaires à repartir le lendemain, hors course pour un dépassement de délai imparti lors de la dernière assistance avant l'entrée en parc, injuste gâchis par les incohérences d'un chargé des relations concurrents et un directeur de course apparemment pas en phase du tout sur cet incident, énorme déception et amertume mais la course continue et Soum sera là le lendemain au bord des pistes, avec nous, pour encourager les prétendants à la victoire qu'on lui croyait acquise.
Gilles Pulvéric et Cisse Asta Rosa sont donc de facto, seconds, à 2'04" avec leur Evo 6,  Kévin Ligonnet et Marie Dufils, troisièmes à 4'41" avec leur Evo 5, Gary Chaynes et William Farhat sont quatrièmes et leur Galant VR4 pointe à 9'35" du leader, Ali Jaber et Nino Zarour tirent leur épingle du jeu en prenant la cinquième place avec une Evo 8 à 11'10" de la Sub de tête, Philippe Vitellaro et Sandra Ott sont sixièmes avec un temps de 25'41" pour la Subaru Impreza Gt, et enfin Frédéric Nobou et Bamba Gamalo ferment la marche avec la Toyota Twincam, septièmes à 33'25".

Etape n°2 :

Dès les premières heures du jour le décor est planté, la journée s'annonce au moins aussi chude que la veille et personne n'est prêt à se faire de cadeau même si au regard des écarts on se dit que le jeux sont faits, oui mais nous sommes en Afrique et les contraintes du terrain et de la météo sont souvent prépondérantes dans l'obtention d'un résultat, à tout le moins la manière dont on les gère, donc pas de cadeaux en vue, embuscades et snipers dans tous les coins !
8h00, la Subaru N10 de Christophe s'élance du podium de départ, aujourd'hui il va falloir gérer et ouvrir, re-balayer et ne pas commettre d'erreur, le visage d'Alexis pas encore tout à fait rôdé à ce genre d'exercice en dit long sur l'enjeu, et le premier à décocher ses balles sera Gary qui scratche l'ES13Enduro-Assinie---Mai-2008-0173.JPG, Kévin est second à 13" !!, derrière on s'observe, Gilles, Philippe et Ali suivent, Christophe observe de loin, Fred ferme la marche de cette première ES de la journée, Gary et Kévin scratchent à nouveau dans l'ES14 dans la même seconde, Gilles est 3, Christophe hausse légèrement le ton est se rapproche de la tête, 4, Ali, Philippe et Fred suivent, ES15, nouveau scratch pour Gary suivi à une seconde de Gilles, le pilote de la Galant continue d'enchaîner les passages de feu et de dérouler son arsenal de tricks qui enflamment les spectateurs et inquiètent les observateurs sur la suite mais interrogé aux différents points stops le petit semble serein, transcendé mais serein. Christophe est revenu se replacer en tête, en patron, il gère intelligemment son rythme et sa course, troisième, Kévin, Philippe, Ali et Fred suivent. ES16, nouveau scratch de Gary déchaîné, Kévin second à 2", Philippe 3, Christophe 4, Gilles, Ali et Fred ferment la marche, ES17, Gilles un ton en dessous lors de la précédente ES tape du poing sur la table et scratche avec 40" d'avance sur le second, Kévin ! Gary est 3, Ali 4ème de très belle manière, Christophe 5, Philippe et Fred ferment la marche, ES18, ultime épreuve chronométrée de cette première section, Christophe redistribue les cartes et scratche, Enduro-Assinie---Mai-2008-0409.JPGKévin est second à 22", Ali 3ème continue de nous régaler et de se régaler à en juger par la banane qu'il affiche au point stop, Gary 4, Philippe 5 et Fred septième, Gilles enchaîne les hauts avec les bas et touche cette fois-ci le fond, sixième avec une surchauffe moteur majeure qui le laissera, une fois de plus, en marge d'un résultat qui s'annonçait prometteur, Gilles continuera de longues minutes à essayer de sauver l'Evo 6 à l'agonie, Asta s'isolera un instant, tout juste parviendrais-je à lui arracher un fataliste "...quand on dit que chat noir n'est pas mort, chat noir n'est pas mort !...", cela me rend triste, Gilles et Asta font partie de ces équipages loyaux, rigoureux, bosseurs et malheureusement, aussi, dignes dans la défaite, ils mériteraient enfin un gros résultat, à croire que le moment n'est pas encore venu...
Ultime section du Rallye, 6 dernières spéciales et désormais un but pour tous, ramener l'auto au bout de ce marathon mécanique, ne rein lâcher pour autant, rester vigilants...
ES19, le scratch pour Kévin, Philippe est un trés beau second,Enduro-Assinie---Mai-2008-0355.JPG Christophe est 3, Gary 4, Ali et Fred ferment la marche, ES20, le scratch pour Gary, Christophe et Kévin ex-aequo en seconde place, Philippe, Ali et Fred suivent, ES21, Gary et Christophe scratchent ex-aequo, Kévin troisième, Philippe 4, Fred qui enchaîne de très beaux passages depuis quelques spéciales est cinquième, Ali ferme la marche, ES22, nouveau scratch pour Kévin, les deux Sub de Christophe et Philippe sont ex-aequo, Gary est 4, Ali est à nouveau là, Fred suit, ES23, avant dernière spéciale du Rallye, Christophe s'enflamme et avec panache scratche, Kévin est second à 10", Gary 3 à 38", Ali, Enduro-Assinie---Mai-2008-0343.JPGPhilippe et Fred suivent, ES24, enfin, Christophe s'arroge à nouveau le droit de la scratcher avec la forme, Kévin est second à 30", Gary 3 à 16" plus loin, Ali 4, Philippe 5 et Fred sixième et premier deux roues motrices de ce Rallye avec la forme là aussi croyez moi !
Au final, Christophe Servant et Alexis Tangalakis l'emportent haut la main avec une course de très belle facture et prennent par la même occasion la tête du Championnat avec désormais une avance assez confortable sur leurs adversaires, ils devancent Kévin Ligonnet et Marie Dufils sur leur Evo 5, Gary Chaynes et William Farhat complétant le podium avec leur Galant VR4, Ali Jaber et Nino Zarour sont 4èmes, Philippe Vitellaro et Sandra Ott 5èmes, Fred Nobou et Bamba Gamalo complètent ce palmarès 2010 du Rallye du Fromager, 6èmes.
Enduro-Assinie---Mai-2008-0511.JPG
Mais nul doute que dès ce week-end avec le Rallye de Dabou Soum, jamais plus dangeureux que lorsque blessé on ne le dira jamais assez devrait anéantir toute concurrence dans un de ces accès de génie qu'on lui connait  et ainsi offrir à son copilote Philippe Garcia une victoire en guise de cadeau d'anniversaire, pour autant, Marc Molinié et Christian Tribout sur leur Evo 7 ne viendront pas faire de la figuration, la triplette Gary / Kévin / Philippe n'étant pas là eux non plus pour jouer les figurants, enfin on observera avec attention les prétentions de Pascal Brossier ou encore Pipo Breste de retour aux affaires sérieuses ou encore Ali Jaber, en bref, Christophe devra assumer son rôle actuel de leader et rien ne devrait lui être épargné, la bagarre s'annonce de haute lutte, d'autant plus qu'en deux roues motrices également Fred Nobou aura fort à faire avec un plateau conséquent...
Votre serviteur sera bien évidemment là pour vous restituer ses impressions puisqu'il officiera aux côtés de Jean Louis Garçonnet en voiture 0 histoire de vivre ça au plus près, alors, vos pronostics ???...
avatar.png

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents