Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


Rallye de Côte d'Ivoire - Bandama 2012, de l'Art Rallystique !!

Publié par le Copilote Masqué sur 18 Janvier 2013, 20:32pm

Catégories : #Rallye : Côte d'Ivoire

Cardabelles-4308bis-copie-1.jpg

Alors bien sûr, je pourrais résumer ce nouveau titre de Champion de Côte d’Ivoire des Rallyes en termes de Rallyes parcourus, de spéciales remportées, d’adversaires battus, au long d’interminables récits relatant d’homériques batailles contre le chrono et nos concurrents, oui, mais certains d’entre vous me diraient alors, déjà vu, déjà lu, déjà fait, alors je me contenterais de vous dire qu’il nous a fallu, à Philippe et à moi nous surpasser lors de ce dernier Bandama pour l’emporter, repoussés dans nos ultimes retranchements comme rarement nous l’avons été au cours de ces dernières saisons tellement le niveau et la détermination de TOUS nos adversaires était forts, et jusqu’aux derniers mètres de l’ultime spéciale du rallye il ne nous a fallu compter que sur nous même pour assurer ce résultat. N’eût été le fait de course imprévisible qui toucha notre adversaire direct Gary Chaynes (et son copilote Romain Comas), il aurait bien fallu attendre le résultat de ce dernier chrono pour savoir de quoi il retournait et nos nerfs à tous les quatre, croyez moi, ont été mis à rude épreuve ! Mais même cela ne serait pas suffisant si je n’incluais pas dans cette épopée celui qui, dans l’ombre et avec beaucoup de disponibilité et d’humilité a permis que la chose soit possible, j’entends mon copilote de la saison Ivoirienne qui a remplacé au pied levé Philippe retenu au Burkina Faso par ses obligations professionnelles, Jimmy Cormenier qui remporte du même coup ce titre en catégorie copilote, un sacré bonhomme qui a accepté sans hésiter, le deal de m’accompagner jusqu’au pied du podium final pour que nous puissions partager ce Bandama avec Philippe, Jimmy, nous te sommes redevables et sommes d’autant plus fiers de vous avoir comptés avec Gilles Pulvéric comme concurrents et seconds de ce Bandama 2012, chapeau bas les gars !!!

Seule la victoire est belle et elle est magnifiée en l’état par le niveau de ce Bandama, par tous les espoirs et envies qu’il a suscités, par la compétition, rehaussée par la présence de l’équipage Champion de France 2012 des Rallyes terre, Germain Bonnefis & Olivier Fournier que nous avons déjà croisés en Championnat de France Terre à quelques reprises, ce fut un honneur de pouvoir les affronter sur nos terres et les avoir à nos côtés, un autre grand moment de ce Bandama. Voilà, cette victoire signe également notre 5ème titre National, une consécration, une reconnaissance, un jalon supplémentaire dans notre parcours rallystique, dans notre expression de l’Art  Rallystique…

 

de l’Art de fonder un équipage… Philippe Garcia et moi c’est une belle histoire d’amitié qui dure depuis si longtemps qu’elle sonne aujourd’hui comme une évidence, forcément un de nos points forts, nous nous connaissons par cœur et savons interagir pour toujours maintenir un niveau de qualité et de performance dans l’habitacle tel que la concentration est optimum et par delà la sécurité et l’intégrité de notre équipage. C’est mon binôme de sang, mon coéquipier de cœur, je veux dire quand nous sommes dans la voiture, mon cœur bat aussi à droite, nous sommes un et ça n’a pas de prix !!!

 

de l’Art de trouver des partenaires… Alors, oui, concourir est une chose, gagner en est une autre, il vous faut donc primo un équipage, secundo une auto, tertio, il faut faire rouler cet équipage dans cette auto et croyez moi, avant de décrocher une victoire ou un podium il faut en avaler de la latérite, c’est du long terme, on ne peut pas pratiquer ce sport en dilettante, ce n’est pas un loisir, alors il faut savoir vous entourer de partenaires financiers, techniques et logistiques qui vous font confiance, qui partagent des valeurs et une vision avec vous, une certaine idée de la performance professionnelle mis en œuvre dans le sport, ils sont, vous êtes, le troisième homme dans la voiture !

 

de l’Art de vaincre… Après, il faut tout mettre en œuvre pour gagner et même si les meilleurs alliances ne donnent pas forcément la meilleur performance de facto, il faut se remettre en question, essayer, tester, travailler, se faire conseiller, re-tester, encore travailler, les notes telles des gammes, un virage jusqu’à pouvoir le prendre les yeux fermés, la mécanique jusqu’à des heures indues et à force de persévérance, d’obstination, la première victoire, enfin, arrive, tant attendue et lorsqu’elle arrive si naturelle !

 

de l’Art de gagner le respect de ses adversaires… Ce jour là, rien n’est fait, tout reste à faire, ce n’est que le début, maintenant on vous attend, on vous guette, on vous écoute, mais rien ne vous sera pardonné, concédé, l’état de grâce n’aura duré que le temps d’un podium, désormais on attend de vous tout et bien plus encore, alors ce n’est pas le moment d’oublier vos compagnons d’infortune d’hier, les galères n’attendent qu’un faux pas de votre part pour resurgir, soyez donc dignes et respectueux, traitez vos adversaires comme il se doit, soyez un seigneur, ils feront de vous un héros !

 

de l’Art de gérer la pression... Pour autant, ils ne vous pardonneront rien et n’auront de cesse de tenter de vous battre, les alliances, les stratégies, les investissements, les technologies seront autant d’outils à leur service pour atteindre leur but, devenir Calife à la place du Calife, alors, toujours, il vous faudra garder une longueur d’avance en usant des mêmes outils également à votre disposition et finalement peu de temps vous aurez pour baisser la garde et vous reposer !

 

de l’Art de mettre la pression… Tout au plus pourrez vous essayer, de temps à autres de déstabiliser vos adversaires en laissant planer le doute sur la performance nouvelle apportée par tel réglage, telle pièce, tel partenaire et ainsi, sur votre supposé bond en avant voir certains, le temps d’un rallye, d’une spéciale laisser gagner par le doute et vous donner, l’espace d’un instant cette longueur d’avance qui vous permettra de baisser, un peu, la garde et ménager mécanique et efforts !

 

de l’Art de durer… Après, le plus dur reste la constance, constance dans les actes, constance dans les rapports, constances dans les partenariats, tout cela crée de la confiance, qui amène de la sérénité qui débouche sur un terreau fertile pour la performance, constants et performants sont peut être les deux mots qui caractérisent aujourd’hui le mieux notre parcours, ce sont nos clefs à nous !

 

de l’Art au plaisir… Et puis, tout ceci ne serait possible bien longtemps si nous n’y éprouvions pas un plaisir évident, si nous ne donnions pas de plaisir autour de nous à nos proches, nos mécanos, nos partenaires, nos adversaires, l’Amour des belles choses bien faites, l’Amour et les respect des autres, l’Amour de ce que l’on fait et des objectifs que l’on se fixe, l’Amour de ces belles histoires que vous nous permettez d’écrire, tous, famille, amis, mécanos, partenaires, organisateurs et bien sûr concurrents, qui nous avez permis d’écrire ces 6 dernières années nos plus belles années sportives et quelques unes des plus belles émotions de nos vies !!!

 

Rendez-vous donc pour une saison 2013 encore plus flamboyante les 1ers, 2 & 3 mars prochains à Yamoussoukro pour le Rallye du Bandama qui ouvrira en plus le Championnat d’Afrique 2013 des Rallyes !

 

 

 

 

Soumaoro Moriféré

 

 

 

Cardabelles-4578bis-copie-1.jpg

Commenter cet article

Fredy Aka 13/02/2013 13:42


Soum a tout pour gagner et la providence aussi!!! Bon demain peut reserver autre chose !!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents