Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


dans la fournaise du Chaudron de SAABA...

Publié par le Copilote Masqué sur 5 Mai 2012, 20:22pm

Catégories : #Entre deux spéciales

Enduro-Assinie---Mai-2008-3377.jpg 

...un seul triomphera !!!

 

A l'instar des jeux du cirque Romains et de ses Gladiateurs, les motards Burkinabés regroupés sous la bannière du Cross Club de Ouagadougou (C.C.O), ont dessiné là une version contemporaine des affrontements épiques au sein des arênes de la Rome antique... Et ils furent quelques uns à relever le défi et à soutenir l'aventure de ce road show en enfer, parmi eux, on citera SGTM, HeavyMat Burkina, Faso Contractor, Brakina avec sa boisson XXL, IGF, Bolloré Africa Logistics et l'hôtel le Pavillon Vert ! Raison supplémentaire de franchir le pas et d'accepter ce rendez vous prometteur !

 

Me voici donc, en ce jour de fin du mois d'avril sur le vol Air Burkina qui relie Abidjan à Ouagadougo, pressé, oui, de rejoindre enfin ce terrain à une dizaine de kms de Ouagadougou où Philippe Garcia m'a promis durant le week-end, sport, spectacle et liesse populaire, sous mes yeux défilent déjà les territoires secs et rigoureux du Burkina-Faso après une petite heure de vol, Ouaga n'est plus très loin et l'impatience me gagne !

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3297.jpg

 

Encore quelques minutes et le cockpit annonce l'atterrissage imminent, Ouagadougou, 38°c, il n'est pas encore midi, la courte finale ressemble à une plongée en ville sous le feu d'une forge, Dieu, qu'ils sont déjà loins les 28°c d'Abidjan...

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3306.jpg

 

Ouaga, ses deux roues, sa chaleur, sa CHALEUR !!!! Bon, ne pas se laisser distraire, penser à respirer et porter un chapeau, j'ai déjààààà un CHAPEAU !!! Bon, une fois ces considérations pratiques évacuées, retrouvailles avec Claudia & Philippe et pas de temps de perdu, direction le terrain pour découvrir l'antre du week-end, Tristan Garcia & Evan Soumaoro ouvrent la piste sur leurs motos, quelques kilos de poussière et kms plus loin, nous arrivons à Saaba, encore quelques hectomètres et déjà, au travers de la savane arbustive environnante se découpent les crêtes rocheuses acérées du Chaudron de Saaba...!

 

...et au milieu, pousse un arbre...

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3358.jpg

 

Incongru, frêle, exposé sur la ligne de crête au vent de sable et aux hypothétiques intempéries, un arbre, aussi vert que le sol environnant est sec, aride et rouge, voire noir sur une partie du plateau qui surplombe ce cirque naturel, cet antre, ce Chaudron que je découvre, il est 15h30 GMT, la température avoisine les 43°c, bienvenue à Saaba !!

 

Le site est magique, le sol poussiéreux rouge latérite de l'arêne elle même contraste avec la ligne de crête qui domine,

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3403.jpg

 

plus sombre, plus inhospitalière, parsemée de quelques buissons rachitiques et de quelques arbustes épineux, ça et  

Enduro-Assinie---Mai-2008-3901.jpg

 

là, le circuit de 2 kms emprunte le bas du terrain puis par un épaulement sur la gauche vous emmène sur le plateau latéritique, là la chaleur est maximale, le sol, sombre, restitue toute la chaleur emmagasinée et la lumière écrase tout, la poussière se fait rare, et petit à petit le tracé vous ramène jusqu'à la ligne de crête, signalée par deux cairns de blocs latéritiques habillés de pneumatiques blanchis à la chaux, telle une porte triomphale, c'est celle qui, d'un jump vous

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3516-copie-1.jpg

 

renverra dans le coeur de l'amphithéâtre, là où, le public massé sur la ligne sommitale, surchauffé et excité s'enflamme au moindre coup de gaz !

Ensuite, le tracé vous renvoit immédiatement au sommet pour en redescendre aussi sec par un long virage droite en plongée et vous remettre très rapidement dans l'axe du circuit, un dernier jump, une ligne droite, la longue parabolique droite qui vous prépare pour la rampe du plateau qui, si le coeur suit, vous catapultera à quelques mètres plus haut et quelques dizaines de mètres plus loin à la sortie du Plateau faisant ainsi exploser le public du Chaudron de Saaba !!!

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-3399.jpg

 

Fin de journée, vendredi, plein les mirettes et tous les sens en éveil, le soleil décroit, Tristan jumpe le plateau à quelques reprises, le gamin a pris de l'épaisseur, son pote Evan attendra le lendemain pour envoyer le big one, ces deux là sont décidément inséparables !! Bon pour le moral à la veille des essais libres, surtout que les juniors, pas assez nombreux, s'aligneront au départ des manches séniors, un sacré challenge en perspective, un défi à relever et qui sait...

 

Samedi 28 avril, le jour se lève, la chaleur ne s'est pas couchée, l'eau froide de la douche est chaude, mise en route, derniers préparatifs en ville avec Bélem et son phrasé si fleuri, de grands moments de rire dans Ouaga et déjà 13h00, l'heure de rejoindre le terrain, 14h00, essais libres, allez, en route !

 

Au total ce sont 18 concurrents qui s'inscriront pour cette première édition de Saaba, parmi eux pas moins de 8 Togolais bien décidés à faire valoir leurs ambitions, pour le Togo : Evelyn Boucly, Jonathan Bischoffe, Didier Sirat, Isaac Kangouline, Michel Nianga, Michel Siely, Ange Amegnihe et enfin Moustapha Assoumana, le cadet de la délégation, seul autre étranger à s'aligner au départ, l'Ivoirien Evan Soumaoro, 12 ans 1/2, le plus jeune du plateau, pour la délégation Burkinabé on commencera par son pote Tristan Garcia, 13 ans, Guillaume Adeline, Roger Bagayan, Michel Gnanou, Joseph et Oumarou Ouedraogo, Ama Tapsoba, Issa Zangre et enfin Aime Zougrana.

Les essais libres vont bon train toute l'après-midi sous le regard d'un public de quelques centaines de gamins principalement massés sur les crêtes.

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4646.jpg

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4114.jpg

 

Round d'observation pour beaucoup, galop d'essais pour tous, cette journée de samedi révelera tout de même quelques jolies surprises et belles prestations, Guillaume Adeline est facile et semble confiant, Evelyn Boucly, Didier Sirat et Jonathan Bischoffe ont l'air à l'aise, Tristan Garcia et Evan Soumaoro naviguent comme des poissons dans l'eau, décomplexés et sans pression, ce sont d'ailleurs, à part 4 ou 5 séniors les deux seuls juniors à avoir passé le plateau, voilà qui est très prometteur pour le lendemain, un dernier briefing et RDV pour le show demain !!

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4718.jpg  

Dimanche 29 avril, 8h00, ils sont déjà plusieurs centaines à être présents sur le circuit et seront rapidement largement plus d'un millier venus encourager leurs gladiateurs dans cet enfer mécanique et minéral, la chaleur est déjà écrasante, cette journée sera énorme, la tension est déjà palpable, le Chaudron de Saaba va devenir, durant quelques heures, le centre sportif du Burkina Faso !!

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4899.jpg

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-5697.jpg

 

Essais chronométrés, Guillaume Adeline est dans son jardin et impose son tempo, Didier Sirat et Jonathan Bischoffe marquent le Ouagalais à la culotte, le Togo est là ! 4ème de ce Chrono, Tristan Garcia a déjà fait chavirer le public en sa faveur et ses passages et tricks enflamment le public, le junior entend bien défendre crânement sa chance ! Moustapha Assoumana, Michel Nianga, Evelyn Boucly, Ama Tapsoba, Aimé Zougrana et Evan Soumaoro bouclent ce top ten !!! 

 

1ère manche, Guillaume Adeline comme à la parade boucle en tête ces 14 kilomètres de chrono, Didier Sirat est dans sa roue, Evelyn Boucly complète le podium virtuel, Tristan Garcia est 4ème de la manche, Evan Soumaoro qui a râté son départ et s'est retrouvé enfermé termine en 14ème place, le gamin a la rage au ventre, cela promet pour la seconde manche ! Entre temps, s'intercalera la première manche des JC (mobylettes), spectaculaires par le côté casse-cou des participants et souvent par leur virtuosité, un grand moment de ce dimanche que ces manches !

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4953.jpg

 

2ème manche, Guillaume Adeline et Didier Sirat toujours en embuscade, Ama Tapsoba est 3ème, Tristan Garcia 4ème après une phénoménale remontée au cours de laquelle nos deux juniors se retrouvent en confrontation directe, résultat des courses, Evan Soumaoro au tapis et la mafia Ivoirienne qui traverse tout le terrain en courant pour rejoindre Evan, plus de peur que de mal et un moral en acier pour le gamin qui malgré une grosse contusion à la cuisse repartira à la manche suivante, couteau entre les dents ! Grosse hécatombe dans le reste du plateau avec pas moins de 4 abandons sur cette manche dont un Evelyn Boucly qui abandonne définitivement toute chance de figurer sur un podium final qui semblait lui tendre les bras en prenant l'avantage dès le début de cette seconde manche, Jonathan Bischoffe conserve sa 5ème place !

 

3ème et dernière manche de ce Motocross International de Saaba,manche de folie, Guillaume Adeline qui chute dans la poussière au creux du Chaudron et passera le reste de la manche à remonter toute la meute pour triompher, Didier Sirat qui décroche et finit la manche 6ème, Jonathan Bischoffe second, Ama Tapsoba 3ème, Moustapha Assouma 4ème, Evan Soumaoro 5ème, Tristan Garcia victime d'un problème de carburation qui décroche rapidement puis remonte et subit alors une crevaison, fin des espoirs de podium, Evan finit la manche 11ème, beau mental et belle détermination néanmoins de nos juniors qui ne lâchent rien !!! Adrénaline Addicts !! J'aime ça !! Perso, j'ai passé le week-end avec deux sacrés gamins qui en ont montré à nombre d'adultes dont nous sommes par leur détermination, leur combativité et leur talent, ces deux là iront loin, mais ça, je l'ai déjà écrit... Bravo Tristan & Evan !

 

Au final, Didier Sirat est second de ce premier Saaba, Jonathan Bischoffe 3ème, Ama Tapsoba 4ème, Tristan Garcia 5ème et premier junior, Isaac kangouline 6ème, Moustapha Assouma 7ème, Michel Nianga 8ème, Michel Siely 9ème, Oumarou Ouedraogo 10ème, Evan Soumaoro 11ème malgré sa lourde chute dans la seconde manche pour le cadet de l'édition, Aime Zougrana 12ème et enfin Michel Gnanou 13ème !!! Félicitations à la délégation Togolaise qui a constamment joué la victoire absolue et a trusté le podium de toutes les manches !

 

ainsi donc, dans la fournaise du chaudron de Saaba, un seul sortira vainqueur et obtiendra de la foule en liesse la reconnaissance, la gloire, l'adoubement, signe depuis des temps ancestraux que les spectateurs reconnaissent là la valeur et la bravoure du gladiateur et nul doute, dès lors, que l'heureux élu, le digne et preux chevalier, savourera, à l'instar de Guillaume Adeline, en ce dimanche 29 avril 2012 sa victoire et les vivas enflammés qui l'accompagnèrent !

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-5816.jpg

 

Oubliée la fatigue, oubliés les muscles durcis par l'effort, oubliée la poussière qui brûle les yeux, oubliées les lèvres craquelées et sèches, le Chaudron de Saaba s'enflamme sur un dernier passage stratosphérique du plateau par la Kawa frappée du numéro 1 sous un drapeau à damier qui brasse l'air chaud et poussiéreux et Guillaume a déjà les yeux ailleurs, lui, le jeune papa d'une petite fille, qui signe là sa première victoire en terre Burkinabé, n'a probablement déjà plus d'yeux et de pensées que pour sa reine de Saba à lui !!!

 

Lui, qui, par un dimanche d'Avril 2012 triompha d'une horde de 18 valeureux gladiateurs mais surtout, de la fournaise, la dureté du Chaudron de Saaba, nul doute que ce week-end là nos amis Burkinabés ont posé les bases d'un futur mythe du sport moto Ouest-Africain, Saaba sera le prochain Grâal croyez moi, pour ma part, l'année prochaine j'y serais, je viendrais une fois de plus défier les conditions extrêmes du Chaudron, les yeux pleins d'étoiles et la tête pleine de rêves, Saba a été donné en nom à une reine, Saaba sera désormais celui d'un Eldorado !!!

 

Enduro-Assinie---Mai-2008-4725.jpg

 

Bravo donc à Guillaume Adeline et Gloria Victis !!

Car, aucun des 18 qui prirent le départ ce week-end là ne le démentira, triompher à Saaba c'était avant tout ne rien lâcher jusqu'à l'arrivée mais surtout ne pas sous estimer ses adversaires, le respect de cette fratrie est une des clés du succès populaire de cette épreuve, le public lui ne juge pas le héros ou le vaincu, le public encense, transcende et célébre la performance, or, sans adversaire valeureux point de triomphe !!

 

Cicéron (106 av JC - 43 av JC) : "... Quelles plaies ils supportent ! Ils aiment mieux recevoir la blessure que s'y dérober lâchement. Le plus médiocre gladiateur a-t-il jamais poussé un gémissement ? Un seul a-t-il changé de visage ? pris une attitude honteuse soit debout, soit à terre. Une fois renversé et l'ordre de mort donné, a-t-il refusé de tendre sa gorge ?..."

 

 

 

imagesCAOOR39J.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fullgaz 06/05/2012 01:06


Joli reportage, merci Bruno, on revoie la course encore et encore. Quel bon moment, domage qu'elle soit passé trop vite.... Aller au boulot, faut penser au prochain... A bientot .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents