Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


38ème Rallye de Côte d’Ivoire – Bandama, l’effet Papillon !

Publié par le Copilote Masqué sur 14 Janvier 2013, 22:05pm

Catégories : #Rallye : Côte d'Ivoire

Cardabelles-4123bis.jpg

 

L' « effet papillon » est une expression qui résume une image concernant le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales en théorie du chaos. Elle est parfois exprimée à l'aide d'une question : « Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ? ».

Pour ma part, en ce matin du 16 décembre 2012 alors que je voyais Soumaoro Moriféré & Garcia Philippe en finir avec leur Rallye (dire qu’encore quelques minutes plus tôt je considérais qu’il s’agissait du mien alors concentré à grappiller quelques secondes supplémentaires à mes adversaires directs… !) et l’emporter au général, alors oui, à cet instant précis j’ai cru à l’incidence du battement d’ailes d’un papillon et j’ai découvert ce que la théorie du chaos pouvait représenter après tant d’efforts, après tant de concentration, tant de don de soi et de dépassement…

 

Après plus de 400 kilomètres de Rallye ce seront finalement 100m qui me manqueront pour en finr avec ce Rallye, 100m avant l’arrivée de la dernière spéciale le moteur de mon Evo 9 a rendu l’âme et m’a fait ce pied de nez, cet affront de nous planter là, au bord de cette piste. Tant d’efforts accomplis sur cette épreuve, après avoir mené une partie de la course puis avoir lutté décamètre par décamètre pour revenir au contact de Soum & Phiphi, tous ces investissements faits par vous mes sponsors et partenaires au long de la saison, et ce Rallye, comme un rêve, sans faute majeure de pilotage ou de copilotage, avec ces bagarres si intenses, ces glisses et ces jumps si beaux et ces 100m, si courts au final…

 

Je revois au travers de mes yeux embués tous ces regards qui se sont penchés vers moi, toutes ces mains qui ce sont tendues, toutes ces épaules qui m’ont serré mais à cet instant (pendant ces heures ai-je l’impression !!) aucun mot ne pouvais sortir, pourtant j’aurais voulu leur dire, Merci, merci du soutien, merci du réconfort, merci d’y croire, …mais seule la victoire est belle, seule la victoire était mon objectif, Soum & Phiphi sont deux immenses Champions mais c’est eux que je voulais battre, eux que je voulais dépasser, eux qui étaient ma référence et puis, petit à petit, mes yeux se sont embués, lorsque j’ai compris, qu’ils s’envolaient vers une nouvelle victoire, alors, même le monde autour de moi s’est arrêté de tourner, j’en suis sûr, même ces satanés papillons ont suspendu leur vol, même la latérite soulevée en volutes par Soum est restée figée en l’air, stupéfaite de ce dernier rebondissement, on me l’avait dit, je le savais, le Bandama est un monument, imprévisible toujours, inaccessible parfois, une fois de trop en ce qui nous concerne…

 

Certaines victoires sont difficiles à obtenir mais certaines défaites, croyez moi, sont difficiles à digérer et aujourd’hui encore, il m’arrive de me poser cette question, essentielle, cette même question que je me suis posée au matin du 16 décembre 2012 alors que je voyais Soumaoro Moriféré & Garcia Philippe en finir avec leur Rallye, …Pourquoi ??? oui, pourquoi ce que je voulais être une fête, cette bagarre si intense et respectueuse qui mène à une consécration, une reconnaissance s’est-il transformé en chaos, en néant ???...

 

Aujourd’hui est heureusement un autre jour, l’objectif est désormais d’atteindre la plus haute marche de l’édition 2013 du Rallye de Côte d’Ivoire – Bandama qui se tiendra les 1er, 2 & 3 mars prochains à Yamoussoukro, épreuve qui fera en même temps l’ouverture du Championnat d’Afrique des Rallyes 2013, merci à tous d’y avoir cru et d’être là à nouveau en 2013 !

…Et si c’était là le plus bel écrin à nos ambitions et nos rêves les plus fous à Romain & moi, et si le chaos était remplacé par les Bravos ???!!!

 

 

 

 

Gary Chaynes

 

 

 

photo

Commenter cet article

Rifaq 18/09/2015 13:38

Hi friends I found an awesome way to get weekly brief traffic report to my website through, http://freeanalyticreports.com

Fredy Aka 13/02/2013 14:03


Courage à Gary et à Romain.Hélas c'est cruel pour nous qui l'avons vécu en direct.C'est cela la glorieuse incertitude du sport ; de ce sport!!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents