Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


Un homme pressé !!!...

Publié par le Copilote Masqué sur 8 Mai 2008, 16:43pm

Catégories : #L'essentiel


Mais si, rappellez vous, c'était à Bingerville, l'année dernière et Alain Duclos avait une fois de plus été impressionnant de domination et de constance, et le Franco Malien avait dû, quelques semaines plus tard, comme bien d'autres, remiser ses espoirs sur le Dakar avec son annulation. Pourtant, il était désormais en territoire connu et l'expérience alliée à un mental fort nous laissaient espérer bien d'autres choses que de "simples" victoires d'étapes... Las, la Géopolitique en a voulu autrement... heureusement l'animal est plein de ressources et c'est finalement en Europe de l'Est, lors de la première manche du Dakar Series que ce diable d'homme va abattre sa plus belle carte à ce jour : 3ème sur le podium final derrière David Casteu (1er) et Francisco Lopez (second). Un podium entièrement KTM où Alain a eu à coeur de porter haut les couleurs du Team Toni Togo, et pour le coup ce fut un coup d'éclat !!!

De la détermination, il en aura fallu c'est évident, de la volonté, forcé, de la ténacité c'est sûr, de l'assurance c'est clair, de la persévérance c'est limpide, du talent on le sait, oui mais alors, et après, il aura fallu quoi in fine pour décrocher cette 3ème place ?

Deux choses à mon sens et ainsi que le déclarait Alain Duclos au soir de ce podium :
Primo, de la régularité et de la constance, nous restons dans du Rallye Raid après tout, ainsi Alain après avoir fini la première étape (dimanche) en 9ème position, progressera pas à pas, concentré et déterminé, 6ème le lundi, 5ème le mardi, 4ème le mercredi, position qu'il conservera jusqu'à la veille de l'arrivée, le vendredi. 4ème derrière un indéboulonnable Cyril Desprès, Alain finit l'étape du vendredi en 3ème position, 4ème donc au général. Et là, intervient le second élément nécessaire (essentiel) à ce succès :
Secundo donc, la chance, élément souvent stratégique en sport mécanique mais qui n'est rien sans tout l'autre arsenal de qualités nécessaires pour atteindre le podium et comme vous allez le voir la chance, seule, n'a finalement pas fait de M. Duclos ce qu'il est, non, c'est son âme de compétiteur et son talent qui auront le plus fait, jugez plutôt :

Ce 26 avril au matin il reste 150 km de spéciale avant de boucler ce Rallye, plus à perdre qu'à gagner à dire vrai pour la majorité des concurrents, et pourtant, certains d'entre eux pensent qu'il s'agit là de l'occasion de jouer son va-tout, Alain Duclos (n°14) fait partie de ceux là !!!
Casteu et Lopez sont partis pour conserver leurs deux premières places mais Alain veut un podium et pense tenter sa chance crânement pour attaquer Desprès, même si sur le papier cela semble illusoire, il faut rester en éveil et pour cela rester au contact et pourquoi pas accentuer la pression, sortir les dents !...
Au 55ème km la malchance semble pourtant frapper le n°14, il heurte violemment une pierre et doit réparer sommairement les rayons de sa roue avant, il garde néanmoins la tête froide et repart à nouveau le couteau entre les dents, la poignée dans le coin sur les portions qui le permettent, la chance le rattrappera lorsque Cyril Desprès sera victime d'un incident technique, la porte s'entre-ouvre alors et tel un félin, Alain s'engouffre dans l'espace pour s'envoler vers ce fabuleux podium, la messe est dite, Cyril Desprès finira 5ème au général, la loi du sport est implacable, elle n'en rend que plus beaux et valeureux les vainqueurs !!!

Chapeau bas Monsieur Duclos et à très bientôt sur nos terres Africaines !!!

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno 09/05/2008 14:07

C'est bon, n'en jetez plus, la cour est pleine !!! Autrefois, il y avait des chanteurs de rue. Contrairement à aujourd’hui où ils chantent dans des endroits précis comme le métro, ils allaient dans les rues, et particulièrement dans les cours pour donner des aubades. Normalement, pour les remercier, les habitants leur jetaient des pièces. Mais si les chansons ne plaisaient pas, ou si les chanteurs dérangeaient, on leur jetait n’importe quoi, et souvent des ordures. D’où la remarque désabusées : « N’en jetez plus, la cour est pleine. »Dont acte...

An idiot webmaster 09/05/2008 13:35

Il faut aussi souligner que l'article est très joliiiiiii dêêêêBravo Bruno

Kévin 09/05/2008 10:13

Très bel article, les photos sont top Alain, félicitations, tu reviens nous "montrer" quand tu veux !

jean louis 09/05/2008 09:34

Félicitations Alain pour cette superbe course et ce podium

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents