Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


Kenya : tristes tropiques...

Publié par le Copilote Masqué sur 19 Janvier 2008, 00:23am

Catégories : #Rallye : Championnat d'Afrique

Mathieu_Alterman___L__apologie_de_l____chec.jpgDécidément, il est va être bien difficile d'écrire un billet positif sur le Rallye en Afrique en ce début d'année 2008. Alors, puisque l'ami Pipo a lancé le débat (cf commentaires sur article "Lac Rose : amers rivages..."), l'explication de ce qui (ne) va (pas) se passer au Kenya les 21 & 23 mars prochains :

Le KCB Rally, héritier du prestigieux Safari Rally qui nous a fait si souvent vibrer par le passé doit (devrait ) donc se dérouler lors du week end de Pâques. 2ème étape du Championnat d'Afrique des Rallyes FIA 2008 (après la Tanzanie les 8, 9 & 10 février prochains), elle devait dans le même temps être l'occasion de la manche d'ouverture du Championnat IRC (seule épreuve du continent Africain, face au Portugal, à la Belgique, à la Russie, à la République Tchèque, à l'Espagne, l'Italie, la Suisse et la Chine), d'autant plus stratégique que pour les organisateurs et supporters de l'épreuve (au premier rang desquels M. Surinder Thatthi), cette participation faisait partie d'un plan à beaucoup plus longue échéance puisque visant la réintroduction, en 2010, du Kenya au Championnat WRC.

Oui mais voilà, la réélection du Président Mwai Kibaki face à son rival de l'opposition Raila Odinga et les émeutes durement réprimées qui s'en sont suivies et continuent de perdurer sont à nouveau (sur le continent) venu prendre en otage les intérêts économiques et sportifs. Résultat, Jacques Behar, le big boss de l'IRC annonçait un peu plus tôt dans la semaine qu'il n'avait d'autre choix que de zapper l'étape Africaine face à cette instabilité latente. D'autant plus dommage que l'on se souvient que l'an dernier le Kenya a fait le forcing face à l'Afrique du Sud pour décrocher cette place d'étape Africaine en IRC...

Outre la déception (et malgré le souhait de Jacques Béhar de voir je cite "...le Kenya de retour au sein du calendrier IRC 2009 si la situation politique s'est stabilisée..."), l'hypothèque quasi certaine des chances Kenyanes de réintégrer le WRC à court terme, il s'agit d'un manque à gagner évident en termes sportifs (non venue des teams officiels Peugeot et Fiat S2000, entre autres) mais surtout économique et financier, un coût que Surinder avouait à demi mots déjà évaluer à plus de 25 millions de Shillings (environ 1 900 000 €). Quelle crédibilité sportive et quel plateau les organisateurs seront-ils désormais à même de proposer avec ce manque à gagner si la manche du Championnat d'Afrique a tout de même lieu ? La plupart des budgets et des couvertures médiatiques ainsi envolées que restera-t-il ce week end là ?

Au delà de ces données plus ou moins factuelles, il est à nouveau temps de se poser la question de ce qu'il reste à faire pour redonner à l'Afrique sa place au sein du concert Mondial du sport Automobile, et pour ne pas, encore une fois, sombrer dans l'oubli et le rôle de laissés pour compte. Difficile d'exporter les talents continentaux dans ces conditions là, la poussière qui s'est levée dans les rues de Nairobi mettra du temps à retomber, malheureusement...


imagesCAOOR39J.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents