Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adrénaline Addict

Adrénaline Addict

Le Blog de Bruno, copilote de Rallye, #Blogueur multipolaire #Epicurien #Expatrié, #Adrénaline Addict, #Photographe compulsif et #Médiavore. De l'humeur, des infos, des réactions, de l'action mais surtout du Rallye, beaucoup de Rallye !!!


Impressionn(ant)s...

Publié par le Copilote Masqué sur 10 Octobre 2007, 14:55pm

Catégories : #Entre deux spéciales

Bingerville dominant la lagune Ebrié au nord est d'Abidjan a été la capitale de la Côte d'Ivoire de 1900 à 1934, Louis-Gustave Binger alors gouverneur lui donna son nom, aujourd'hui, l'ex capitale a le charme suranné des vieilles villes coloniales, où la végétation et les murs ont gardé une partie de l'histoire locale impégnée dans les mousses et fissures apparentes. Le palais du gouverneur qui vit le 7 août 1960 la Côte d'Ivoire accéder à son indépendance est adossé au jardin botanique tropical, jardin botanique qui nichait en son sein, ce week end, l'enduro de Bingerville organisé par le MCCI. Comptant pour le Championnat de Côte d'Ivoire cet enduro voyait néanmoins la présence de deux invités de marque, Alain Duclos (France) et Peter Pierrot Fouilleron (Ghana), voilà, qui, dès le samedi après midi et les reconnaissances officielles titillait déjà les esprits des coureurs locaux, et chacun de chercher à sonder l'état de forme des deux guests et de leurs montures préparées par le team KTM Toni Togo.

Dimanche matin, donc, 7h30, la mise en place du parcours de préselection est le préalable à cette journée, retour donc, dans la rosée du petit matin Ivoirien sur les impressions de cet enduro :


Le Team Central Motors présent à tous les étages de la fusée avec un Jean Louis Garçonnet Directeur de course, un Philippe Garcia Directeur Technique et votre serviteur en Commissaire de Course, les membres de l'ASACCI présents à tous les contrôles de passage et CH du parcours, Luigi, Isabelle, Cyril, Chantal, Eric, Edouard, Olympe, Patrick, Pipo et consorts. Un Alain Duclos indestructible (en photo ci dessous) qui terminera la seconde moitié du parcours avec un bras droit recousu suite à sa rencontre avec un palmier qui lui vaudra quelques lacérations et perforations profondes, pour autant, la régularité de ses temps sera exemplaire, un Peter (en photo ci-dessus) increvable, pas un poil de mouillé au fil des tours, impressionnant de fraîcheur physique,

Alainbingerbis.jpg


un Sylvain Mathonnet (ci dessous) digne de son niveau qui bataillait ferme, un Kevin Ligonnet appliqué et déterminé qui ne lachait rien et tâlonnait de près un Christian Tribout toujours aussi sympa et avenant en toutes circonstances, la parcours boueux par endroit qui aura raison de la résistance physique de quelques organismes, au rang desquels on compte Arnaud Marion épuisé mais déjà mal en point samedi lors des recos, Nicolas Leparlouer, exténué et JC Rousseau à la limite mais néanmoins très positif et ouvert.  

sylvainbinger.jpg


Il faut dire qu'au terme de cet enduro, Alain Duclos l'emportera en 1h57min et 47 sec, Sylvain Mathonnet est second en 2h25min et 59 sec, Peter P. Fouilleron est 3 en 2h36min et 39 sec, Christian Tribout est 4 en 2h54min et 47 sec, Kevin Ligonnet est 5 en 2h58min et 20 sec, suivent, dans l'ordre et en plus de 3h, Hervé Legras, Marc Molinié, Michel Nanga, Soumahoro Moriféré, Laurent Verplanck, Cédric Molinié et enfin, Ali Jaber, le président du MCCI qui, malgré le fait qu'il ferme la marche n'aura pas tout perdu puisqu'il a profité du week end pour gagner un nouveau sponsor, la SITARAIL (équivalent Ivoirien de la SNCF) ayant apprécié son train de sénateur et le confort de son voyage devrait le choisir comme slogan, "...comme Ali Jaber, peut importe par où tu passes et le temps que ça prend, la vérité c'est confortable comme à bord de nos trains !!!...".

Voilà, sinon, forcément le compte rendu de cet enduro aurait pu être plus riche et détaillé, oui mais voilà, mes notes du week end, mes interviews express, les temps de la présélection et bien d'autres choses ont été volés, donc, à l'enculé (oui, je sais j'aurais pu mettre des petits points, oui, mais non !!) qui se trimballe avec un bloc paddock BPS Racing muni de toutes mes notes, cours Forrest, cours parce que si j'ai le malheur de te croiser, tu regretteras de ne pas avoir passé ton dimanche à manger chez tes beaux parents !!!...

A bon entendeur,

La photo de la fin avec deux vrais sourires, un Alain Duclos ravi et un Pascal Vigneron tout autant, cool...

PS : un grand, grand merci à Gersende pour les photos ;-)



Commenter cet article

Bruno 13/10/2007 11:04

Non, reste !!! ok sors, non reste, sors, reste, sors....Bon, bon, ok, je sors aussi...

Loïc 13/10/2007 09:19

Avec du cuir????ok ok je sors!!!!

Kévin 12/10/2007 13:33

Le début d'une belle histoire d'amour ???

ALI 11/10/2007 16:51

Soit pas timide mon cher Bruno, appelons un chat un chat...Mais j'avoue que tu commence a bien me connaitre...A suivre...

Bruno 11/10/2007 15:48

Toi, t'as quelque chose à demander, alors considère d'abord que c'est non et rappelle toi que tu es toujours sous le coup d'un contrôle anti dopage non satisfait, alors...GRAND Maître, t'en fait un peu trop là, non ? un grand mètre 88 en l'occurence mais bon...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents